Holy Smoke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Holy Smoke

Message par marie pons le Sam 8 Aoû - 22:07

Jane Campion nous offre un affrontement sans merci entre un desenvouteur et une envoutée... mais comme souvent les rôles des uns et des autres deviennent de plus en plus ambiguë et l'envoutée devient l'envouteuse. Harvey Keitel et Kate Winslet sont magnifiques dans leurs désespoirs, leurs certitudes et leurs folies. Le pouvoir et le contrôle (d'abord détenu par lui puis par elle) sont de véritables enjeux tout comme la manipulation. Par un biais plutôt original, la réalisatrice nous interroge sur la spiritualité, la croyance, l'influence et son pouvoir. La relation à mi parcours entre la haine et l'amour entre les deux personnages est relevée par le talent des deux acteurs. Le désir et l'amour sont encore une fois des thèmes de prédilection de la réalisatrice mais ils trouvent ici une "interprétation" vraiment particulière par le jeu d'influence malsain qui existe entre les deux protagonistes principaux.
L'esthétique même du film est adapté aux propos du films. Les couleurs sont volontairement saturées à l'extreme dans certaines scènes et les images de "transe" alimentent un point de vue quelque peu traditionnel et extrémiste sur l'Inde (même si une des dernière scène du film vient contourner ces propos en se moquant de toutes les croyances).

Note : 8/10

marie pons

Messages : 5
Date d'inscription : 07/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum