Sweetie chronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sweetie chronique

Message par Marie Pons le Mar 28 Juil - 16:24

Amour, désir, famille, folie, nature, peur et rêve tout s'entremêle dans ces portraits inséparables les uns des autres et pourtant uniques. Avec subtilité, avec douceur mais aussi avec honnêteté et franchise, Jane Campion porte un regard sans concession sur une famille dysfonctionnelle et touchante. Passant avec facilité d'un personnage à l'autre, Jane Campion les rend tous fous à leur façon explorant ainsi la question de la normalité et du regarde l'autre. Car comme nous montre la réalisatrice nous sommes tous fous (plus ou moins) au regard de l'autre et quoi de mieux pour examiner la "folie" que le cadre réduit de la famille.  

Grâce aux rêves de ses personnages (et à un ultime fantasme), des séances expérimentales sont encore inclues dans le film permettant à l'auteur de poursuivre ses expériences de ses courts métrages. Le film suit cependant une narration classique et linéaire sans jamais laisser deviner quelle route vont prendre ses protagonistes.
Une fois de plus, avec ses cinq acteurs principaux, Jane Campion démontre sa capacité à dénicher des acteurs talentueux mais aussi son intelligence et son instinct dans leurs jeux. Offrant encore des cadrages originaux et sublimes (notamment lors du voyage et de la découverte de l'arrière pays) la réalisatrice surprend et éblouit. Le tout magnifié par une musique qui transcende aussi bien l'image de la réalisatrice que le désir de ses personnages.

Note : 8/10

Marie Pons
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sweetie chronique

Message par Georgeslechameau le Dim 2 Aoû - 11:17

Un cauchemar ce Sweetie, je n'arrive vraiment pas à rentrer dedans, et j'en suis à mon 7ème essai.
Pas encore totalement visionné donc.
Mais en gros, je n'aime pas des masses, mais il y a beaucoup de choses à en dire:
Déjà, c'est très intéressant de visionner en préambule les 4 courts métrages de JC, car ils permettent d'accrocher un peu plus aux thèmes, expérimentations et esthétique de Campion

Après, ce cinéma ouvertement "féminin" est du coup très intéressant, même si sa binarité peut rebuter;
Dans sweetie, les archétypes du personnage masculin sont transférés vers la Femme, et inversement: l'irrascibilité, la liberté de choix, la déconsidération de l'autre sexe, la position de "chef de famille"... Cela est féminin. La soumission, le statut d'objet maléable,
Sweetie, génial personnage bipolaire est du coup l'illustration de cette transposition: à la fois féminine, et masculine; à la fois dépendante et indépendante --> sans ordre attribué lol
Je me suis arrêté à un point du film ou Louis commence à "prendre d'un coup son indépendance", donc à voir si ma perception continue à s'adapter.


Sinon, moi, c'est la réalisation et la direction d'acteur qui me bweaurgh. À part Louis et la maman, aucun ne m'a convaincu, especially sweetie, insupportable.
Quant aux choix de cadrages et de mise en scène, ils m'ont laissés froids même s'il s'agit du pur style Campion. Sans doute lié aux rythmes et gimmicks encore trop 80's
Bon, du coup, il me reste 20 min à voir avant de pouvoir vraiment juger cet aspect.

L'autre truc assez intéressant c'est la perception du désir - très lié à l'idée d'indépendance féminine.
Comme dit Marie: c'est suintant - mais jamais assouvi. Les métaphores sont en tous cas puissantes: l'arbre déraciné - les racines, la communauté d'hommes objets; sweetie elle même, aussi attirante et séductrice qu'ultra-repoussante parfois.
Apparemment la dernière scène est un fantasme qui prend vie. Je me dépêche de regarder ça !

Note : 6/10

Georgeslechameau
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 26/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://janecampion.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sweetie chronique

Message par Georgeslechameau le Dim 2 Aoû - 13:54

Mouais bah OK. Fini, mais j'accroche définitivement pas.

Georgeslechameau
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 26/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://janecampion.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sweetie chronique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum